Le réseau aux 2 gares de Corbineau

Dans un paysage de plaine, au pied d’un plateau, une voie unique dessert une petite gare de passage située à la sortie d’un village dans une courbe de grand rayon.

 Dans cette gare, la voie principale est dédoublée par une voie d’évitement,

Tandis qu’une voie en impasse reliée à un tiroir permet de desservir une halle à marchandise.

 La gare est le point de départ d’une voie unique atteignant une gare terminus située sur le plateau en arrière plan. D’un coté de la gare, une bifurcation de la voie unique donne accès à une voie de plaine passant sur une rivière puis se dédoublant en limite de réseau.

 De chaque coté de la gare, la voie principale disparaît sous un tunnel cachant un garage souterrain.

Il s’agit d’un réseau en boucle indéformable construit sur 11 modules donnant un encombrement de 5 m sur 1.60 m. Deux modules supplémentaires le rallongeant de 2.5 m permettant de quitter ou d’atteindre cette boucle et possèdent des interfaces aux normes de la F.F.M.F afin de pouvoir le relier à d’autres modules en simple ou double voie.

 Il est alimenté et contrôlé de façon autonome à partir d’un T.C.O (tableau de contrôle optique).

Croisement de 2 trains de voyageurs en gare de Corbineau-ville. 

Un train de trémies à céréales traverse la gare de Corbineau-ville.